Soudan. Le Darfour replonge dans la violence

in News Fr

Des affrontements entre tribus ont fait au moins 155 morts en trois jours, à l’heure où la mission de maintien de la paix de l’ONU a entamé son retrait de la province.

Avec au moins 155 morts comptabilisés le mardi 19 janvier en seulement trois jours d’affrontements entre tribus rivales au Darfour, la province renoue avec les violences les plus sanglantes depuis la signature, en octobre dernier, d’un accord de paix entre le gouvernement et des groupes armés. Selon des sources locales, les heurts se sont déroulés dans l’État du Darfour-Sud entre la tribu arabe des Rizeigats et celle des Fallatas, tandis que d’autres clans s’affrontaient ce week-end à l’ouest, dans la ville d’Al-Geneina. « Le nombre réel des victimes n’est pas encore connu », explique le gouverneur du Darfour-Ouest cité par l’agence officielle soudanaise Suna, alors que les autorités ont imposé un couvre-feu au Darfour-Ouest et que le premier ministre, Abdallah Hamdok, y a envoyé une délégation de « haut rang » pour tenter de rétablir l’ordre.

Environ 300 000 personnes ont été tuées depuis 2003

Malgré cette soudaine flambée de violence, la situation locale et la donne géopolitique ont profondément changé au Darfour, où on estime qu’environ

humanite.fr