Champigny-sur-Marne : ce que l’on sait sur l’attaque du commissariat

in News Fr

Une quarantaine de personnes ont attaqué le bâtiment à coups de barres de fer et de tirs de mortier d’artifice. Cinq véhicules ont été dégradés.


Le commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) a été attaqué par une quarantaine de personnes à coups de barre de fer et de jets de projectiles, samedi soir peu avant minuit. Le point sur ce que l’on sait.

Un homme interpellé, mais pas de lien établi

Selon une source policière, un homme avait été interpellé ce dimanche à Champigny. Le suspect aurait tenté de résister, ce qui aurait provoqué un « gros attroupement » obligeant les agents à faire usage « d’une grenade » pour se dégager. L’homme a été placé en garde à vue. Toutefois, cette interpellation n’a aucun lien établi avec les incidents de la veille, a fait savoir un peu plus tard le Parquet.

Barres de fer et tentative d’intrusion

La veille, deux policiers étaient en train de fumer une cigarette à l’extérieur du commissariat, situé place Rodin, au cœur de la cité sensible du Bois l’Abbé, lorsque une quarantaine d’individus sont arrivés, armés de barres de fer. Les deux policiers ont eu le temps de s’enfermer dans le sas d’entrée du commissariat.

Le groupe a tenté à son tour de rentrer dans le commissariat en frappant à coups de barre de fer dans la porte vitrée du sas. Sans succès.

Des dégâts importants

Deux poubelles ont été incendiées et des tirs de mortiers d’artifice ont été observés, comme le montrent plusieurs vidéos postées sur les réseaux sociaux. Huit mortiers ont été découverts après les faits, selon une source policière. Leparisien