Le prix Nobel de Médecine pour la découverte du virus de l’hépatite C

in News Fr

Le prix Nobel de Médecine a été décerné au Britannique Michael Houghton et aux Américains Harvey Alter et Charles Rice lundi pour leurs travaux sur l’hépatite C. Le trio a identifié le virus à l’origine de l’inflammation du foie qui tue plus de 2.500 personnes chaque année en France.

Comme tous les ans, la médecine a ouvert la semaine des prix Nobel. Dans le contexte de la pandémie, le comité a mis la virologie à l’honneur en récompensant le Britannique Michael Houghton et les Américains Harvey Alter et Charles Rice pour la découverte du virus de l’Hépatite C. Le trio succède à William G. Kaelin, Peter J. Ratcliffe et Gregg L. Semenza, récompensés l’an dernier pour leurs travaux sur les cellules immunitaires dans le traitement du cancer.

Le comité a souhaité honorer cette année la “contribution décisive” des lauréats à la lutte contre l’hépatite C, “un problème de santé mondial majeur qui provoque la cirrhose et le cancer du foie”. L’Organisation mondiale de la santé estime à près de 70 millions le nombre d’infections par l’hépatite C, causant 400.000 décès chaque année. Plus de 2.500 personnes en sont victimes en France tous les ans. rtl.fr