Coronavirus : 25 millions de cas déclarés dans le monde, manifestations « anticorona » en Europe

in News Fr

La pandémie a fait plus de843 000 morts dans le monde depuis l’apparition du virus fin décembre en Chine, selon un bilan établi dimanche 30 août par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles.

Alors que plus de 25 millions de cas d’infection ont été détectés à ce jour, plusieurs manifestations contre les mesures sanitaires ont eu lieu en Europe ce week-end.Suivre les chiffres de la pandémiemise à jour le 5 mai 2020pour 1 million d’habitants› Tous les chiffres de la pandémie sur notre page de suivi

  • Plus de 900 000 tests réalisés en France en une semaine

La France a franchi cette semaine « la barre historique » des 900 000 tests Covid hebdomadaires, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. L’objectif du gouvernement est d’atteindre un million de tests par semaine « à court terme », selon le ministre de la santé, Olivier Véran.

« On va continuer à développer les capacités de tests sans prescription, sans ordonnance, dans l’espace public », a poursuivi M. Attal. Il a cité un exemple à Paris : à partir de lundi, des « barnums de tests, devant des mairies d’arrondissement, vont permette aux Parisiens qui le souhaitent d’aller se faire tester sans prescription, sans ordonnance ».

Le bilan quotidien publié par Santé publique France dimanche 30 août était quant à lui dans la lignée des derniers jours. 5 413 cas supplémentaires de contamination ont été diagnostiqués et que 4 décès à l’hôpital ont été comptabilisés, portant le bilan de l’épidémie dans le pays à 30 606 morts. Le taux de tests positifs continue d’augmenter : il est désormais de 4,1 % pour les sept derniers jours, contre autour de 1 % au début de l’été.Comprendre : pourquoi il est délicat de comparer le nombre de nouveaux cas aujourd’hui et celui du printemps

  • Plus de 25 millions de cas déclarés dans le monde

Plus de 25 millions de cas de Covid-19 ont été officiellement recensés dans le monde, dont plus de la moitié en Amérique, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles dimanche 30 août.

Au total, près de 843 000 morts ont été recensés. Près de 4 cas sur 10 se situent aux Etats-Unis et au Brésil, les deux pays les plus touchés, avec respectivement près de 6 000 000 et 3 800 000 de cas. Le rythme de la pandémie semble se stabiliser dans le monde, avec 1 million de cas supplémentaires détectés environ tous les quatre jours depuis mi-juillet.

Le chiffre du nombre de contaminations ne reflète qu’une part du nombre réel de cas, de nombreux pays n’utilisant les tests que pour le traçage ou ne disposant pas de ressources suffisantes pour mener de larges campagnes de dépistage.

  • Plus de 78 000 cas recensés en 24 heures en Inde

Des agents de sécurité privés vérifient la température corporelle des étudiants avant l’examen d’entrée à l’université hindoue de Bénarès (BHU), à Calcutta, le 27 août 2020. DIBYANGSHU SARKAR / AFP

L’Inde a annoncé dimanche avoir recensé 78 761 nouveaux cas de Covid-19 en vingt-quatre heures. Le précédent bilan le plus élevé avait été établi le 17 juillet par les Etats-Unis, qui avaient alors enregistré 77 638 nouvelles contaminations, selon des données compilées par l’AFP.

L’Inde est officiellement le troisième pays comptant le plus de cas de contamination, après les Etats-Unis et le Brésil, avec 3,5 millions de personnes qui y ont contracté la maladie. Au total, 63 000 personnes ont succombé en Inde au Covid-19. Après avoir été frappée la première par la pandémie de Covid-19, l’Asie est de nouveau la région du monde qui a recensé le plus de nouveaux cas sur les sept derniers jours (570 819), dont plus de 80 % uniquement en Inde.

Ce bilan est annoncé au lendemain d’un nouvel assouplissement, par le gouvernement indien, des restrictions en vigueur depuis mars pour lutter contre l’épidémie. Cette décision a été prise pour tenter de relancer l’économie, alors que des millions d’Indiens ont perdu leur travail. Le ministère indien des affaires intérieures a fait savoir qu’à partir de septembre, les rassemblements allant jusqu’à 100 personnes seront de nouveau autorisés pour les événements culturels, sportifs et politiques.

  • Manifestations en Europe contre la « tyrannie médicale »

Des manifestants lors d’un rassemblement contre les restrictions imposées par le gouvernement à la suite de l’épidémie de Covid-19, à Berlin, en Allemagne, le 29 août 2020. CHRISTIAN MANG / REUTERS

Des milliers d’opposants au port du masque et aux mesures de restriction contre le coronavirus sont descendus dans la rue samedi dans plusieurs villes d’Europe.

A Berlin, un cortège de près de 20 000 personnes a été interrompu par la police faute de respect des gestes barrières. Malgré un ordre de dispersion, les manifestants sont restés sur place, assis sur la chaussée, et ont crié « Résistance ! » et « Nous sommes le peuple ! ». Des milliers d’entre eux ont ensuite continué à manifester lors d’un meeting, qui a pu se dérouler.Lire aussi Le gouvernement allemand dénonce des dérapages « inacceptables » après la manifestation « anticorona » à Berlin

A Londres, un millier de manifestants se sont rassemblés à Trafalgar Square et ont réclamé « la fin de la tyrannie médicale ». A Paris, 200 à 300 personnes ont protesté contre le port du masque, désormais obligatoire dans toute la capitale française.