LE SPETTACLE DU MONDE

in News Fr

LA NOUVELLE VAGUE DES POPULISMES

Avec Douglas Murray, Djordje Kuzmanovic, Jean-Yves Camus, Alessandro Sansoni, Max-Erwann Gastineau, Pierre-André Taguieff et Yoram Hazony Dossier coordonné par Antoine Colonna

I ls sont « le panier des déplorables ». C’était la définition qu’en avait donnée une certaine Hillary Clinton lors de sa campagne manquée contre Donald Trump en 2016. “Ils”. Comprenons ici la classe moyenne, en général provinciale, blanche et déclassée, insensible aux merveilleuses promesses du monde globalisé. Une insensibilité fort coupable qui lui vaut bien sûr les pires étiquettes du champ lexical politique contemporain et l’excommunication du monde des gens fréquentables. Et pourtant, ce peuple “populiste” est bien loin d’être le partisan d’une idéologie particulière. Pas de grands empires à construire, pas d’idéologie à imposer ou à exporter. Il veut simplement que ses besoins essentiels soient considérés par l’État et ses dirigeants. C’est bien la promesse que font donc tous ces nouveaux chefs, chacun avec un style différent, de Donald Trump à Boris Johnson en passant par Matteo Salvini ou Viktor Orbán. Leurs populismes présumés sont à la fois un syncrétisme et une méthode. Syncrétisme car ils mêlent de nombreuses références, et surtout une méthode dans leur façon de s’adresser à l’électeur. Dénonciation de la caste dirigeante, bloquée et bloquante, incapable et corrompue, utilisation d’un langage efficace soutenant des thèmes qui ne le sont pas moins. Un mélange qui a déjà fait ses preuves dans l’histoire, des tribuns antiques aux mouvements fascistes et communistes du XXe siècle où la parole et l’image étaient bien sûr centrales. Le populisme actuel n’est plus celui des affiches et de l’architecture monumentale. C’est celui de la télévision et des réseaux sociaux. Resteàidentifier ceux qui sont des populistes sans foi ni loi et ceux qui défendent une vraie cause. Ceux dont le populisme n’est en réalité qu’un profond renouveau du conservatisme patriotique. Pour saisir l’actualité du phénomène, nous sommes, comme à notre habitude, allés chercher pour vous, en France et ailleurs, les meilleurs spécialistes et acteurs de ce phénomène politique décidément incontournable

LE XXIE SIÈCLE SERA POPULISTEOUNE SERA PAS

ANTOINE COLONNA