«Le silence des papillons » fait parler le cinéma Marocain. Hamid Basket meilleur réalisateur à Rome

in Le Brevi/News Fr

Et c’est fait pour le cinéma Marocain, certes nos salles de cinéma ferment mais, face à ce fléau, des hommes et des  femmes résistent.
Des artistes, un centre cinématographique , des critiques cinéma, un public et une histoire. Une industrie cinématographique, on est pas les USA, ni un Hollywood en place. Ouarzazate me vient en tête comme Sidi Moumen. Oui, ce coin du grand Casablanca où un Martin Scorsese Marocain réalise un travail concret. Hamid Basket puisqu’il s’agit de lui, professeur et réalisateur. Hamid chez les Italiens ( ROMAFRICA FILM  FESTIVAL), notre beau  Hamid vient de gagner le cœur d’un jury très professionnel et du coup monter le podium. Meilleur réalisateur au pied du colliseum. Ça  nous réchauffe le cœur à un moment où ce foot trop médiatisé déçoit.
Hamid Basket bravo et mille et une félicitations. (fr.le7tv.ma)

 


Sono nato nel 1980, ho scritto per L'Occidentale, L'Opinione, altre testate e ho lavorato per la Commissione Affari esteri del nostro Parlamento. Collaboro con Almaghrebiya da un po' di tempo occupandomi principalmente di argomenti afferenti la politica estera, soprattutto mediorientale.

Ultime da Le Brevi

Vai a Inizio pagina