Des parlementaires pour identifier les défaillances au niveau de certains consulats à l’étranger

in Le Brevi/News Fr

La mission d’information temporaire sur les consulats marocains à l’étranger a tenu sa première réunion à la Chambre des représentants ce mercredi 17 avril, afin de définir ses composantes, élire son président et commencer à vérifier le programme des visites de plusieurs consulats du Royaume.

Approuvé précédemment par le Bureau de la Chambre des représentants, la demande de constituer la première mission d’information sur les consulats du Maroc à l’étranger a pour objectif de connaître les problèmes que rencontre la diaspora marocaine avec certaines de ces institutions publiques et les défaillances liées à la gestion et aux services financiers et administratifs.


Les 13 membres de la missions, appartenant à divers groupes parlementaires ont élu la députée PAM Latifa El Hanoud à la tête de la mission d’information au sein de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale et des affaires islamiques et par des Marocains résidant à l’étranger.

« Le Bureau de la première Chambre avait suggéré que la mission inclue les pays africains, mais les membres considèrent que les problèmes de la communauté marocaine sont principalement basés en Europe », confie un député membre à Hespress. Les cas de certains consulats dans les pays de l’Europe de l’Ouest devrait ainsi être concerné par l’enquête parlementaire.

L’objectif déclaré de cette mission est d’ « identifier les déséquilibres de certains consulats à l’étranger afin de les surmonter, en plus de défendre les points positifs et de les mettre en évidence auprès de l’opinion publique »

Avant de se rendre dans plusieurs consulats marocains à l’étranger, les membres de la mission parlementaire rencontreront le directeur des affaires consulaires du ministère des Affaires étrangères et le ministère chargé des MRE et des affaires de migration.

 

fr.hespress.com


Sono nato nel 1980, ho scritto per L'Occidentale, L'Opinione, altre testate e ho lavorato per la Commissione Affari esteri del nostro Parlamento. Collaboro con Almaghrebiya da un po' di tempo occupandomi principalmente di argomenti afferenti la politica estera, soprattutto mediorientale.

Ultime da Le Brevi

Vai a Inizio pagina