Algérie : Un Marocain condamné à 12 ans de prison pour espionnage

in News Fr

Un tribunal à Aïn Témouchent (ouest de l’Algérie) a condamné dimanche un Marocain à 12 ans de prison ferme pour «espionnage au profit d’un pays étranger». «Son complice présumé, de nationalité algérienne, a écopé de la même peine alors qu’une troisième personne a été acquittée de toutes les accusations», indique le quotidien algérien El Khabar.

 

L’accusé a été arrêté le 23 mars dernier alors qu’il filmait des échauffourées entre supporters de deux clubs de football. La police algérienne aurait ensuite découvert dans le répertoire de son cellulaire des «numéros de responsables marocains» et «de militants des droits de l’Homme» en Algérie ainsi que «de dangereux rapports adressés aux autorités marocaines», ajoute la même source.

 

Cette affaire n’est pas sans rappeler l’arrestation en juillet 2017 à Bejaïa, une station balnéaire à 677 km de Ghardaïa, de quatre touristes marocains accusés également d’«espionnage». Yabiladi. Trois années auparavant, un autre ressortissant marocain avait été interpellé à Annaba et accusé de faire partie d’un groupe diffusant des vidéos hostiles au quatrième mandat d’Abdelaziz Bouteflika et de prendre des photos d’une société de phosphates.